Graffiti

Publié le par balou1992

Observé comme tel depuis la première guerre mondiale, les origines du graffiti demeurent très anciennes, selon toute vraisemblance. En effet, on aurait observé ces derniers tout au long de l’histoire, telle qu’on la connaît aujourd’hui. Des peintures rupestres (jusqu’à 45 millions d’années, selon certains historiens), en passant par la cité de Pompéi en Italie, ville qui avait été enfouie sous la lave du Vésuve en 79 après J.C. et redécouverte plus de 1500 ans plus tard, ainsi qu’à Athènes en Grèce (capitale du pays et site riche en histoire), les graffiti sont le miroir de nombreuses civilisations parfois oubliées. Plusieurs historiens ont aussi observé des graffiti vikings en Irlande, maya en Amérique du sud, etc.

De façon plus contemporaine, on associe le graffiti au « 
street art » (ou art de la rue) ainsi qu’à la culture hip hop puisque souvent réalisés par des groupes adhérant à cette dernière. Ces groupes sont communément appelés « crew » ou « squad » et illustrent habituellement leurs pseudos personnels ou ceux des collectifs dont ils font partie. Les mots couramment utilisés pour qualifier les artistes qui illustrent des graffiti sont « graffiti-artist », « graffeurs », « writers » et « artistes graffs ».


Du simple slogan revendicateur peint à l’aérosol, au rouleau ou au pinceau aux « tags » et graffs élaborés, la hip-hop a réellement bouleversé cet art contemporain aux dix mille visages. Omniprésent en milieu urbain, le graffiti permet au graffeur issu de la culture hip-hop de s’associer à un collectif ou un mouvement, de s’imprégner de son environnement et de laisser sa marque.


Technique et élaboré, le graffiti nécessite adresse et créativité, souci du détail. Il implique le contrôle d’une multitude de méthodes artistiques, de la juxtaposition d’éléments en passant par le pochoir, la gravure, la peinture à la bombe, le rouleau ou le pinceau en plus de nécessiter la maîtrise de certains concepts tels que l’équilibre, la géométrie, le style. Les graffiti, dans la culture hip-hop, sont très souvent porteurs de messages. Son appartenance à un groupe, sa révolte, son indignation, etc., sont parmi les messages que l’on tente d’illustrer et ce, la plupart du temps avec succès. Il ne faut cependant ne pas confondre graffiti et « tag », tous deux faisant partie de la culture hip-hop. Le graffiti est une forme d’art complexe et élaborée, illustrant personnages et lettrages divers avec détail et attention alors que le « tag » est une signature, habituellement associée à un artiste graffeur particulier ou au groupe auquel il adhère.
                                      
                                                                                                                                      Source

Publié dans Graff

Commenter cet article

Emeriik 21/08/2009 23:55

Jaimerai bien savoir tager come eu :)

Emeriik 19/08/2009 13:02

Mdr comment Jparle On dirait le GUGUS kia pas d'ami =)

balou1992 19/08/2009 23:27


Tu devrais en mettre en rapport avec l'article


Emeriik 19/08/2009 13:02

Bonne continuation

balou1992 19/08/2009 23:26


Merci ;)


Emeriik 19/08/2009 13:02

Bien le blog

Emeriik 19/08/2009 13:00

Moi bien =) TFK ?